Première soirée Soundparty à la boutique.

Soundparty Première session : le setupSoundparty Première session : le setup

La première soirée Soundparty s'est tenue hier soir.

Avec l'aide de Gaëlle, Bruno et Sophie, nous avons enregistré une version lounge d'Argent trop cher de Téléphone (bientôt en écoute), un nouveau morceau expérimental intitulé GPS (que je vais retravailler), et bien avancé sur le morceau de la semaine, Soul Temptation.

Nous avons enregistré des choeurs de Soul Temptation, et je dois les retravailler un peu avant de les mettre en ligne... Mais surtout, puisque ce morceau manquait cruellement de texte, j'ai proposé un cadavre exquis aux participants. Le principe : chacun écrit un vers, puis passe à son voisin, qui ne voit que le dernier vers écrit, les précédents étant masqués... Pour démarrer, un alexandrin de Baudelaire, déjà utilisé par Gainsbourg (on ne va pas se priver...). Le résultat est parfois un peu bancal, mais au moins c'est un résultat. Et il faut voir qu'on avait déjà, euh... un peu bu :

Soul Temptation - Cadavre exquis (avant retouches...)

Ecoute ma voix, écoute ma prière
Ne fais pas ta farouche, apporte-moi une bière
Rejoins-moi donc ce soir n'écoute pas ton père
Sur les bords de la Seine, début d'une nouvelle ère

Car d'une plume d'or séchaient les arguments
Lorsqu'elle s'écria "je voudrais du piment"
Dans tes pâtes ou dans ta Vodka, dis-le moi vite
Quel que soit votre choix, pile ou face je te quitte

Mais de tes bras je sortirai avec délices
Pour t'offrir des brassées de vices et de lys
T'embraser de sévices dans la nuit de Venise
Bien mieux que les images et que les souvenirs

J'attends le matin bleu où les arbres respirent
Un train bleu arrêté entre Lyon et Genève
Plein d'entrain, voeux sacrés, je m'en vais vers mon rêve
C'est certain, des idées, de la suite à donner
Car de la tentation je sais le dernier mot

Je sais, c'est assez difficile d'imaginer que tout ça va se terminer en chanson. C'est la raison pour laquelle je me donne encore un peu de temps pour réfléchir au problème... En tout cas, ce que je retiens de cette première Soundparty, c'est qu'on a passé une superbe soirée, et qu'on n'a pas rien fait non plus... A refaire !